Déclassé X

                            Un homme, une femme. Encore adolescents en quête d’identités, ils sont porteurs des figures symboliques de Tristan et Iseult, héros d’une passion amoureuse absolue et tragique. Rencontre de « la première fois » sur de lointains élans de la musique de Wagner. Choc d’aspirations, de références, de postures.
En appui sur la danse, ils chuchotent le texte d’Emmanuel Darley à la manière d’une confidence. Mots de «jeunes» sur le sexe, le désir, peut être l’amour aussi, sans rien nommer. Perdus et pudiques. Tentative fragile et pathétique de faire la chose, de passer à l’acte. La pièce interroge l’autre, le corps et le désir, l’articulation du fantasme et de la réalité, et aussi, par un jeu de double sens, l’espace scénique et ses conventions.
Passion, fragilité, maladresse. A fleur de peau, graphique, tragique et burlesque. Une atmosphère de grand classique du cinéma hollywoodien teinte la chorégraphie, la lumière et la scénographie Création 2008 / Interprètes : Yann Cardin, Déborah Pairetti

Télécharger le dossier Déclassé X

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :