Action d’espace

               « Je garde de vingt ans au côté de la chorégraphe Jackie Taffanel le goût de l’expérimentation et d’une danse intense. J’affectionne de concevoir le spectacle à la façon tenace de Maguy Marin, de malaxer une forme sans répits, d’y tenir un sujet. J’ai abordé les mots très tard. Mais un désir profond d’entrer dans l’acte théâtral était là, inéluctable : « Je peux prendre n’importe quel espace vide et l’appeler scène. Quelqu’un traverse un espace vide pendant que quelqu’un d’autre l’observe, et c’est suffisant pour que l’acte théâtral soit amorcé » (l’Espace du vide, P. Brook). Le théâtre de Romeo Castellucci me trouble. Les écritures de Pierre Bergounioux, Laurent Mauvignier, Jérome Ferrari, m’accompagnent depuis longtemps. Leurs mots s’abattent sur moi en rythmes dansés. » François Rascalou

 

La compagnie Action d’espace est née en 2007, de la volonté du chorégraphe François Rascalou d’inscrire ses créations dans une démarche cohérente, où l’écriture conduit les interprètes à agir autant qu’à danser et dire. Cette danse-action est une constante de la compagnie, la recherche d’une continuité dans l’état de corps du danseur- acteur. Elle va contribuer à éloigner les créations de la recherche du formel, et parallèlement, à les inscrire dans un espace de plus en plus ouvert, une relation au public assumée, une danse qui ouvre l’espace.

En 2012, l’espace public, la rue, devient le terrain de jeu privilégié de la compagnie, son laboratoire d’écriture. C’est par l’insertion dans cette réalité que la compagnie trouve aujourd’hui l’inspiration pour concevoir des œuvres qui l’ancrent dans cette « action d’espace », et qui s’attachent à développer la possibilité, pour chacun, d’une intimité avec l’art. La compagnie est aujourd’hui reconnue pour sa créativité en espace public et la spécificité de son rapport au spectateur. Un spectateur debout, immergé au cœur de l’écriture.

La compagnie est soutenue par des opérateurs importants des arts de la rue, tant en coproductions que pour des résidences et la diffusion des spectacles. Elle a par deux fois été lauréate du prix Auteurs d’espaces SACD pour les Fils des hommes et Souffle, et a bénéficié de l’aide à l’écriture de la fondation Beaumarchais pour Premier cri.

Grandes lignes

2018

La Cie est conventionnée 2018-2019-2020 par la Région Occitanie ;

Résidences de création pour le spectacle Souffle : CNAREP Le Moulin Fondu – Cie Opposito – Garges Les Gonesses / Pole Nationale des Arts du Cirque en préfiguration – Chalon en Champagne / CNAREP Les Ateliers Frappaz-  Villeurbanne /

Création du spectacle Souffle, 1ere au festival Les Rencontres d’Ici et d’Ailleurs à Garges les Gonesse ;

Recherche sur le projet Lumière ;

Diffusion des spectacle Souffle, Premier Cri (50 rep à ce jour) et Les Fils des hommes (100 rep à ce jour) ;

Signature de la convention triennale Action d’espace /CCN Montpellier / Ville de Montpellier pour la danse et la petite enfance ;

François Rascalou intervient auprès des cies Pudding Théâtre et Uz et Coutumes (regard chorégraphique sur les créations), auprès des cies Nuits Partagées et Contraste (dramaturgie et mise en scène) ;

2017

Résidences d’écriture de Souffle, création 2018. (Université Montpellier 3 , Art’zimuts)

Reflexion sur le projet Lumières ;

Traduction en Anglais du spectacle Premier Cri en vue d’une diffusion internationale (2019) ;

Diffusion des spectacles Premier Cri et les Fils des Hommes ;

Laboratoires et Ateliers avec les publics adultes, ados et petite enfance ;

Développement du projet de territoire et de médiation culturelle 2018 – 2020

2016

Création de Premier cri, 1ere au Festival Furies ;

Résidences d’écriture (CNAR Atelier 231 Sotteville les Rouen, Arto Ramonville, Atelline / Université Montpellier 3);

Diffusion Premier cri et Les fils des hommes ;

Recherche sur le projet Souffle;

Développement de « Culture petite enfance » (Infusion artistique pour les crèches de Montpellier);

2015

La Cie est conventionnée par la Région Languedoc Roussillon ;

Résidence d’écriture et sortie de chantier pour Premier cri, création 2015-2016 (Châlons en Champagne – Furies, Toulouse-Mix ’Arts Myris, L’Aire);

Diffusion Les fils des hommes ;

Reflexion sur le projet Souffle ;

Développement de « Culture petite enfance » (Infusion artistique pour les crèches de Montpellier);

2014

Lauréat Fondation Beaumarchais / SACD – Bourse d’écriture pour Premier Cri;

Le Cie est conventionné par la Région Languedoc Roussillon;

Diffusion Les fils des hommes – The Bal;

Le spectacle Les fils des hommes reçoit le soutien de la Diagonale (réseau Languedoc Roussillon pour la création artistique en espace public) et de Réseau en Scène.

Résidence d’écriture pour Premier cri, création 2015-2016;

Recherche sur le projet souffle;

Développement de « Culture petite enfance » (Infusion artistique pour les crèches de Montpellier);

Regard chorégraphique pour la Cie Uz et coutumes pour la pièce Hagati Yacu;

2013

Lauréat Auteurs d’Espaces / SACD pour Les fils des hommes;

Diffusion Les fils des hommes – Ma vie avec tout le monde – The Bal;

Écriture du projet Premier cri , création 2015-2016;

Conception d’un nouveau projet de territoire;

Développement de « Culture petite enfance » (crèches de Montpellier)

Création de Harmonies et boniments à la ZAT; chorégraphie pour la Fanfare des Kadors;

2012

Création, sortie de chantier et première de « Les fils des hommes“;

Résidence (Institut français/Oran – La Chapelle/Montpellier – Pays de Lunel);

Réflexion sur le projet Premier cri;

Réalisation d’un Labo à Oran-Algérie;

Résidence en territoire Pays de Lunel (collège, lycée, Mjc, association, Festival du film méditerranéen);

Écriture de « Grands espaces pour petits riens », chorégraphie pour une interprète en situation de handicap;

Développement de « Culture petite enfance » (crèches de Montpellier);

2011

Écriture et recherche sur le projet « Les fils des hommes »;

Résidences (l’Atelline/Villeneuve les Maguelone – La Chapelle/Montpellier – Pays de Lunel)

Création du spectacle  » Ma vie avec tout le monde »;

Diffusion « Ma vie avec tout le monde » – « The Bal »;

Résidence en territoire en Pays de Lunel (collège, lycée);

Ateliers « Dansons nos différences » (écoles, collèges, lycées – Hérault, Aude, Haute Loire);

Formation des professeurs des écoles (Haute Loire);

2010

Réflexion sur le projet « les fils des hommes »

Écriture et recherche sur « Ma vie avec tout le monde »

Réalisation et diffusion du film « Un sujet, un verbe, un compliment » avec des enfants en situation de handicap;

Diffusion: « Déclassé x » – « The bal »;

Ateliers « Dansons nos différences »

(écoles, collèges, lycées – Hérault, Lozère, Haute Loire);

Formations des professionnels du secteur social et culturel (Hérault).

2009

Diffusion « Déclassé X » – « The Bal »;

Création du spectacle « Xtension »;

Réalisation d’un Labo « Tentative tentation » (Montpellier)

Ateliers « Dansons nos différences » (écoles, collèges, lycées – Hérault, Lozère, Haute Loire);

Atelier de préparation du film « Un sujet, un verbe, un compliment » avec des enfants en situation de handicap;

2008

Création du spectacle « Déclassé X » (Montpellier Danse);

Diffusion « Déclassé X » – « The Bal »;

Résidence (La Chapelle/Montpellier);

Réalisation d’un Labo « Tentative tentation » (Montpellier) avec des adultes en situation de handicap;

Réalisation d’un Labo « Xtaz » (Montpellier) pour tous publics;

Ateliers « Dansons nos différences » (écoles, collèges, lycées – Hérault, Lozère, Haute Loire);

2007

Création de « The Bal » – « Au seuil de l’être »;

Résidences (Hôpital psychiatrique de St Alban – La Chapelle/Montpellier)

Réalisation d’un Labo à Kampala/Ouganda à l’invitation de l’Institut Français;Réalisation d’un Labo à Moscou à l’invitation de la Cie Aglaïa Romanovskaïa;

Ateliers « Dansons nos différences » (écoles, collèges, lycées – Hérault, Lozère, Haute Loire)

 

3 commentaires sur « Action d’espace »

  1. Bonjour,
    J’ai assisté hier à Beauvais au spectacle LE FILS DES HOMMES. Beaucoup d’émotions.Je souhaitais voir Hassan terro sur internet, mais hormis les bandes annonces, je ne trouve que la version arabe. Un site à me proposer.? Merci. J’ ai retrouvé, dans ce spectacle les colères et les interrogations d’amis, qu’on renvoit regulièrement à leur origine. Pour moi, ce cube rouge, c’est le rouge du sang et le « fardeau « que portent ces hommes qui vivent des histoires semblables à la votre.

    1. bonjour, merci de vos retours chaleureux. effectivement, je n’ai jamais trouvé plus que vous sur ce film. Et je n’ai pas cherché. Car ce qui sautait aux yeux, avec l’incomprehension de la langue, était la similitude des corps, des figures, des attitudes entre ce film et notre « grande vadrouille ». troublant. bien à vous

  2. Bonjour
    Bonjour François
    Il y a longtemps à Mende……samedi 15 décembre je passerai à Montpellier… J’aurais aimé te revoir si tu es disponible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :